Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 avril 2014

Ritorno a Roma ...

Retour à Rome après trois ans ... Pour ces deux premières pages, une vue de la Piazza della Rotonda au petit matin. La silhouette sur la gauche est celle du Panthéon.

IMG_0444.JPG

 

IMG_0446.JPG

 

IMG_0447.JPG

 

IMG_0452.JPG

 

19:33 Publié dans Rome | Commentaires (3) | Lien permanent |  Imprimer

08 février 2014

Palmiers

Palmiers turcs, à l'écorce savamment sculptée

IMG_0147.JPG

 

Dans le sud tunisien, palmiers dattiers de Tozeur ...

IMG_0144.JPG

ou de l'oasis de Chebika

IMG_0146.JPG

 

Palmiers mauriciens ...

IMG_0139.JPGIMG_0149.JPG

 

ou palmier lisboète, à l'ombre de l'église Nossa Senhora da Saude

IMG_0150.JPG

 

31 janvier 2014

Voyage en Isle de France

      Je relis actuellement Le Bal du Dodo, merveilleux roman de Geneviève Dormann ayant pour cadre l'Ile Maurice, très loin des mièvreries de Paul et Virginie. Ma première lecture date de 2002, à l'occasion d'un voyage dans celle qui s'appelait jadis l'Isle de France. Quelques pages du carnet que j'avais réalisé alors ...

 

IMG_0133.JPG

 

Sur la route de Pointe aux Piments

IMG_0140.JPG

 

Le jardin du Saint-Aubin, où l'on cultive les orchidées dont les gousses séchées donnent la vanille Bourbon

IMG_0134.JPG

 

Un cultivateur d'ananas, rencontré au centre de l'île

IMG_0136.JPG

 

Les plantations de thé de Bois-Chéri

IMG_0142.JPG

 

IMG_0143.JPG

 

Poissons de rêve

IMG_0141.JPG

 

Dans mes valises au retour, du thé à la vanille ...

IMG_0138.JPG

 

13 janvier 2014

Il pleut !

     Pas besoin d'invoquer Tlaloc, dieu aztèque de la pluie et de la foudre ...

 

IMG_0083.JPG

 

... ni de se munir d'un bâton de pluie nigerian :

 

IMG_0082.JPG

 

il pleut !

 

IMG_0084.JPG

IMG_0085.JPG

05 janvier 2014

Epiphanie amstellodamoise

    Les "pierres de façade" (Gevelstenen) qui ornent encore beaucoup de maisons anciennes d'Amsterdam, ressemblent à des fèves géantes, que j'ai collectionnées au fil de mon carnet :

 

IMG_0075.JPG

 

Elles permettaient autrefois d'identifier les maisons avant l'apparition, courant XVIIIe, de la numérotation des rues.
 

IMG_0066.JPG

 
 
Elles peuvent d'être d'inspiration religieuse ...

IMG_0057.JPG

 

Présenter un bestiaire fantastique ...

IMG_0060.JPG

IMG_0074.JPG

 

ou réel ...

IMG_0061.JPG

 

IMG_0076.JPG

 

Elles servaient souvent d'enseignes ...

IMG_0063.JPG

 

IMG_0077.JPG

    
... comme celle-ci, au bord du Herengracht (le Canal des Seigneurs), qui indiquait l'emplacement d'un atelier de fabrication de papier :
        
DSCN0027.JPG
 
 
    
       Une belle tradition, que certains ont reprise aujourd'hui, en créant des pierres de façade modernes, comme celle "Fred Thomas" dessinée ci-dessous. Les deux autres datent probablement du Siècle d'Or, ce XVIIe flamboyant qui vit naître Rembrandt ... et la richesse commerciale de la Hollande.
 
        
013.JPG
 

IMG_0073.JPG


Rendez-vous ici, pour découvrir plusieurs centaines de ces pierres qui jalonnent si joliment les façades amstellodamoises.
 

28 décembre 2013

Chevaux

Dans les salles chinoises du musée Guimet ...

IMG_0090.JPG

 

IMG_0093.JPG

 

ou sur les Champs Elysées le 14 juillet :

IMG_0087.JPG

 

DSCN1463.JPG

 

En liberté dans les montagnes basques ...

 

IMG_0089.JPG

 

ou à Rome, dans la fontaine de Trevi :

 

IMG_0088.JPG

 

09 avril 2012

Un disciple de Buddha

       Visite dans les salles chinoises du musée Guimet. Assis en tailleur, un chapelet à la main, le sixième disciple de Buddah médite. Cette grande sculpture en terre cuite glaçurée, c'est-à-dire recouverte d'une fiche couche de verre, date de la période Lia-Jin (Xe - XIIIe siècles)  ; j'ose à peine la photographier, de crainte d'en troubler la sérénité ....

 

Etape 1 : le dessin

 

Guimet1.JPG


Etape 2 : les ombres.

Pour les ombres propres, un mélange plus ou moins dilué de marron de pérylène, bleu de Prusse et vert Winsor teinte bleue ; du bleu de cobalt en plus pour l'ombre du fond, à laquelle je ne veux pas donner trop d'importance et que je peins donc beaucoup plus claire que la réalité.

 

Guimet2.JPG

 

Etapes 3, 4, 5 : la couleur.


Ma palette ...

IMG_0293.JPG


Pour le vert du vêtement, un mélange de turquoise de cobalt et de vert Winsor teinte bleue. Après séchage, la teinte est trop bleue, je lui ajoute donc un lavis de vert de vessie.

Les bandes orangées sont peintes avec un mélange de  marron de pérylène et de jaune gomme gutte ; du noir de Mars pour la calotte.

 

Guimet3.JPG

 

Guimet4.JPG


Les finitions : le même mélange de vert pour les motifs du vêtement ; marron de pérylène + bleu de Prusse pour les perles du chapelet ; marron de pérylène + turquoise de cobalt, pour la bordure grise du socle ; quelques touches de gouache blanche pour les reflets les plus marqués. Et voilà !

 

Guimet6.JPG

 

IMG_0237.JPG

24 mars 2012

Maori

    Un aperçu de la culture maori, grâce à quelques uns des objets qui furent présentés jusque fin janvier 2012 au musée du Quai Branly, dans le cadre de l'exposition Maori, leurs trésors ont une âme.

 

IMG_0266.JPG

           Le hei tiki, pendentif anthropomorphe, est devenu symbole identitaire de la culture maori. Il fait partie des "trésors personnels" (taonga rakai) qui procurent à leur propriétaire du mana, c'est-à-dire du prestige, de la force spirituelle. Il est généralement réalisé dans du pounamu, une forme de jade néozélandais.

 

IMG_0267.JPG

  Le pignon sculpté d'une whare tupuna (maison de réunion ancestrale) représente la tête de l'ancêtre. Chaque élément de la maison est assimilé à une partie du corps : les chevrons sont les côtes, les bordures de pignon forment les bras, le faîte est la colonne vertébrale. Ainsi, les membres de la tribu qui pénètrent dans la whare tupuna se réunissent symboliquement dans le corps même de leur ancêtre.

 

IMG_0270.JPG

 Ta moko, le tatouage, est une manière d'inscrire définitivement dans sa chair l'appartenance à une tribu, à une famille. Le tatouage du visage peut être intégral pour des hommes de grand mana ; chez les femmes, il est souvent localisé sur le menton et les lèvres.

 

IMG_0268.JPG

A côté d'un hei tiki et d'un hameçon en os, la silhouette inquiétante d'un pou whakarae (pieu de palissade), figure d'un ancêtre surmontant la palissade protectrice d'un village.


IMG_0272.JPG

 

Certains de ces objets sont retournés en Nouvelle-Zélande après la fin de l'exposition, mais l'on peut toujours voir des hei tiki et des éléments de maisons de réunion ancestrales dans la section Océanie des collections permanentes du musée.

03 mars 2012

Samouraï

   Comme je peins très lentement, mes aquarelles ne sont terminées qu'une fois l'expo finie (Samouraï, l'armure du guerrier, au musée du Quai Branly, a fermé ses portes le 29 janvier dernier) ...

Voici quand même un aperçu des armures anciennes et des casques de ces formidables guerriers.

IMG_0187.JPG

 

IMG_0123.JPG

 

 

IMG_0186.JPG

 

IMG_0184.JPG

 

 

IMG_0183.JPG

IMG_0185.JPG

08 janvier 2012

Mascarades et carnavals

     Voyage à une demi-heure de la maison, à la découverte de la passionnante exposition Mascarades et carnavals du musée Dapper. Ou comment les masques d'Afrique subsaharienne, souvent réservés aux initiés, ont influencés les masques des carnavals des Caraïbes.

 

carnet de voyage,carnettiste,aquarelle

 

carnet de voyage,carnettiste,aquarelle

 

carnet de voyage,carnettiste,aquarelle

 

carnet de voyage,carnettiste,aquarelle